Le forum où les familles mafieuses entrent en compétition.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Décaféiné ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Comité de discipline
Messages : 659
Date d'inscription : 17/08/2013
Age : 22
MessageSujet: Décaféiné ~ Dim 28 Mai - 1:33

Elle s'en souvenait comme si la scène s'était déroulée la veille. Certaines gardiennes manquaient à l'appel. Celles qui étaient parties bien avant, celles qui étaient tombées au combat, celles qui s'étaient faites prendre par les autorités. En fait, elles n'étaient que deux gardiennes à avoir répondu à l'appel. Le soleil et la pluie. Ironique. Le discours de la boss avait été bref : remerciements pour bons et loyaux services, amertume vis-à-vis de la situation qui était la leur... Et bonne continuation. Electra et Lidal avait échangé un dernier regard avant de se diriger vers le boîte que leur tendait Franny. Elles y déposèrent leur bague et leurs box. Franny referma la boîte et la posa derrière elle. Sans un mot, ses gardiennes ont quitté la pièce. Elles n'étaient plus ses gardiennes. C'était fini tout ça.

Huit ans s'étaient écoulées depuis. Huit longues années lors desquelles Lidal avait du faire place à une vie plus lente et plus calme. Mais aussi à l'absence - celle, cruelle, de sa loutre. Et voilà qu'après tant d'années, une ombre avait refait surface, aussi furtive et commune qu'une notification sur les réseaux sociaux. Une ombre étrange et pourtant familière. Rukame Sato, ancienne gardienne de la famille Scarletto, voulait renouer... Elle propose de se retrouver dans un café à Paris. Et voilà Lidal dans une rame de métro à remonter discrètement son foulard pour masquer les odeurs des hommes et femmes en sueur autour d'elle. Huit ans... Allait-elle reconnaître son ancienne rivale ? Ses yeux si particuliers... Bien sûr qu'elle les reconnaitrait ! Et si elle portait des lentilles ? Et si c'était elle qu'on ne reconnaissait pas ? En huit ans elle avait eu le temps de finir sa croissance, de voir ses hanches s'élargir un peu et sa poitrine gonfler, de se brûler la peau du bras droit pour devenir gauchère (ou plutôt ambidextre), de se couper les cheveux au niveau des épaules, sans plus changer leur couleur... Mais leur forme a eu le temps de se lisser un peu et d'amoindrir son volume... Bref, elle avait changé. Mais ses yeux restaient aussi bleus, et son tatouage résistait au temps : c'était sa culpabilité encrée dans sa chair, on ne s'en lave pas si facilement. Le métro ouvrit une nouvelle fois ses portes et Lidal en descendit. Elle se laissa emporter par le flot de personnes pressées pour se retrouver sous le soleil du mois de mai. Bientôt, Lidal arriva devant le lieu de rendez-vous. Elle vérifia une dernière fois l'adresse et poussa la porte. Elle était lourde de huit ans.

_________________

Thanks a lot ♥️
Voir le profil de l'utilisateur

Décaféiné ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» ♣ Le café, ça tache ? | Alix & Ewen
» Le pot de mayonnaise et les deux tasses de café...
» Café renversé,aquarium, asticots, moisissures...
» [Foot en Herbe] Le café du mercato en herbe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre des familles mafieuses  :: La battaglia delle famiglie mafiose :: Le RPG sulla mafia-